Entreprise

Transport aérien : Reprise timide des vols Air France vers l’Afrique de l’Ouest

Aujourd’hui, le programme d’Air France de Paris vers l’Afrique de l’Ouest est très modeste avec un vol triangulaire hebdomadaire vers Cotonou puis Abidjan. Il pourrait être dédoublé à la mi-juin, en fonction de la demande. Une liaison est assurée vers Bamako, uniquement en cargo, une activité dynamique sur l’ensemble du réseau. Au fil des demandes gouvernementales, des dessertes de Dakar sont organisées, essentiellement pour rapatrier des ressortissants.

Avec les perspectives de déconfinement, de nouvelles dessertes pourraient être organisées en juin. Mais elles restent avant tout soumises au feu vert de la France et des pays de destination en fonction des contraintes sanitaires. La disponibilité des équipages et des avions doit aussi être assurée et l’accueil prévu aux escales.

Aussi le président sénégalais Macky Sall s’est-il ému, selon la presse locale, croyant que la compagnie Air France avait annoncé unilatéralement la reprise de ses opérations sur Dakar. Il s’agissait en fait d’une simple simulation de plannings sur les centrales de réservation qui restaient, bien sûr, dans l’attente d’homologations gouvernementales.

Air Sénégal dix fois par mois

De son côté, Air Sénégal prévoit une desserte de Roissy-CDG au départ de Dakar-Blaise-Diagne les 20, 21, 28, 29 mai et 3, 4, 10, 11, 17 et 18 juin avec des tarifs affichés sur le site Internet à 830 euros le trajet (20 mai). En juillet-août, le prix du trajet avec Air France varie entre 318 et 424 euros.

Début juillet, voire mi-juin, plusieurs destinations commencent à réapparaître sur les écrans de réservation. Ce qui ne préjuge pas des décisions gouvernementales de laisser les passagers débarquer ou embarquer et d’imposer une quarantaine.

Ainsi Air France, toujours au départ de Roissy-CDG, pourrait à compter du 15 juin reprendre les vols sur Conakry via Nouakchott deux fois par semaine. Trois fréquences hebdomadaires concerneraient Lomé après escale à Niamey ainsi que Yaoundé et Douala. Le 16 juin pourraient reprendre les dessertes de Bangui (un vol par semaine), Dakar (quatre vols par semaine) et Lomé (un vol par semaine).

La liaison vers Abidjan est assurée en vol non-stop de Paris mais aussi via Bamako quatre fois par semaine qui reprendrait fin juin. Idem pour la desserte triangulaire de Brazzaville via Kinshasa. Paris-Libreville pourrait aussi redémarrer quatre fois par semaine.

Cogetra
Source
Le Point Afrique
Afficher plus

Articles similaires

Fermer