EconomieNationalPerspectives

Politique de développement durable : transformer la gouvernance et l’administration publique pour la mise en œuvre de l’agenda 2030

Le Togo s’est fixé  pour objectifs, l’éradication de la pauvreté et l’émergence économique à l’horizon 2030. Mais, face aux inquiétudes qui sur l’atteinte des objectifs, et dans le délai, un séminaire de réflexion a réuni ce mardi à Lomé, membres du gouvernement, partenaires techniques et financiers, acteurs du secteur privé et de la société civile, autour du thème : « transformer la gouvernance et l’administration publiques au Togo, pour la mise en œuvre de l’agenda 2030».

Comment faire pour atteindre les Objectifs de Développement Durable d’ici 2030 ? C’est le but de la rencontre qui a réuni ce mardi à Lomé, partenaires au développement, membres du gouvernement, acteurs de la société civile, et responsables du secteur privé. Placé sous le thème, « Transformer la gouvernance et l’administration publique au Togo, pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 », la rencontre vise, selon les acteurs, à élaborer une feuille de route capable de sortir le Togo, des sentiers battus.  En effet, malgré la volonté et le défi, parvenir à l’émergence économique d’ici 2030, avec pour objectif principal, l’éradication de la pauvreté, pas si évident que cela, même avec des réformes ambitieuses, des efforts pour réduire les inégalités sociales, et améliorer les conditions de vie des populations. Pour Komi Sélom Klassou, Chef du gouvernement, parmi les difficultés à l’atteinte de ces objectifs, les lacunes de l’administration publique, à mettre en œuvre les politiques de développement : « Celle-ci, se traduit entre-autres, en lien avec la mise en œuvre des politiques de développement, à l’inexistence de politique dans certains secteurs de développement, à la non maturité de nombre de programmes et projets inscrits dans les actions prioritaires, à l’alignement insuffisant du budget sur les priorités, au fonctionnement inadéquat des structures de planification de mise en œuvre et de suivi de politique ».

La situation sur le terrain

En effet, sur le terrain, les préoccupations demeurent. Plus de 58% de la population vivent toujours sous le seuil de la pauvreté, selon le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), avec l’absence d’une classe moyenne, et une forte prédominance pour les deux extrêmes. De quoi soulever des inquiétudes et des réflexions, sur la pertinence des politiques engagées, et leurs exécutions sur le terrain, dans le sens d’une amélioration des conditions de vie des populations, et sur l’émergence visée, à l’horizon 2030.

Rectifier le tir

Selon les acteurs, les évaluations de la mise en œuvre des stratégies nationales de développement(SND), du Document intérimaire de stratégie de réduction de la pauvreté(DISRP), et de la SCAPE (Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi), montrent que des résultats meilleurs, pourraient être enregistrés, si un certain nombre de contraintes étaient levées. Et au nombre de ces contraintes, la mauvaise gouvernance, et la faible compétitivité de l’administration publique. Des faiblesses à corriger, pour voir le Togo, parvenir à ces objectifs, et dans le délai. D’où l’appel aux partenaires au développement, et à la société civile, pour un accompagnement dans la restructuration de l’administration publique, dans l’intégration des politiques de développement durable à l’économie, dans l’instauration d’une réelle politique de décentralisation, et dans la transformation de la gouvernance actuelle.  Pour Komi Sélom Klassou, avec ces acteurs, « il sera question de faire une synthèse des approches de solutions existantes, pour élaborer une feuille de route, capable de sortir le Togo des sentiers battus… l’administration publique, doit devenir pragmatique et se tourner vers l’avenir, un accent particulier doit être mis sur l’utilisation rationnelle et responsable des ressources existantes, en évitant de mettre en avance, l’insuffisance ou l’absence de ressources, pour l’atteinte des objectifs dans les délais » devait-il conclure.

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer