National

Togo industries : Dangote annonce de lourds investissements pour une cimenterie et la transformation du phosphate

Le géant nigérian Dangote est parvenu à deux accords avec les autorités togolaises pour des investissements massifs de l’ordre de 2,060 milliards $ dans la cimenterie et la transformation du phosphate en engrais.

Une partie des ressources (environ 2 milliards $) servira à la valorisation et à la transformation par Dangote Industries Limited du phosphate togolais en engrais phosphatés destinés à être exportés vers la région ouest africaine. Cette activité de développement minier débutera avant la fin de cette année 2019, indique un communiqué de la Direction de l’Information et de la Communication de la Présidence togolaise.

L’autre partie des investissements annoncés, 60 millions $, selon le deuxième accord paraphé par Marc Ably-Bidamon, ministre togolais en charge des Mines et Aliko Dangote (photo), sera affectée à la création d’une nouvelle cimenterie au Togo. Objectif : produire 1,5 million de tonnes de ciments à partir du clinker togolais et nigérian pour satisfaire la demande locale ainsi que celle des pays limitrophes et créer 500 emplois.

L’implantation de cette usine d’ici la fin de l’année prochaine, portera à 4 le nombre de cimentiers au Togo où déjà, HeidelbergCement (CIMTOGO à Lomé et Kara), WACEM et Diamond Cement se disputent le marché.

On sait moins en revanche, si l’ouverture projetée de cette unité industrielle au Togo permettra une réduction du prix de la tonne de ciment fixé actuellement à 81 000 FCFA. Une première tentative du Nigérian de revoir à la baisse de 16 000 FCFA le prix de la tonne de son ciment avait échoué. Notons que jusqu’ici, le richissime homme d’affaires nigérian exporte son ciment vers le Togo.

Cogetra
Source
Agence Ecofin
Afficher plus

Articles similaires

Fermer