International

Royaume Uni : Boris Johnson frappé du coronavirus, en soins intensifs

La santé de Boris Johnson, malade du Covid-19, s’est brutalement dégradée: le Premier ministre britannique est en soins intensifs mardi, alors que la pandémie a fait plus de 75.000 morts dans le monde, dont près des trois-quarts en Europe, où la décrue du nombre de décès ne s’est pas confirmée.

L’inquiétude est forte au Royaume-Uni, après l’admission de son dirigeant dans une unité de soins intensifs lundi soir à Londres.

“Le Premier ministre a reçu un soutien en oxygène et il reste sous étroite surveillance”, mais il n’a “pas été placé sous respirateur”, a indiqué le ministre d’Etat Michael Gove, sur la radio LBC.

La nouvelle “illustre à quel point ce virus ne fait aucune différence entre les gens. N’importe qui, où que ce soit, y compris les plus privilégiés dans notre société, peut être affecté et tomber gravement malade”, souligne Linda Bauld, professeur de médecine de l’université d’Edimbourg.

Le conservateur, âgé de 55 ans, est le seul chef d’Etat ou de gouvernement d’une grande puissance à avoir contracté la maladie.

Prié “de le remplacer là où nécessaire”, le chef de la diplomatie Dominic Raab s’est engagé à agir pour “vaincre le coronavirus” durant la période d’hospitalisation de son chef: avec 5.373 décès, le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe les plus durement touchés.

Des messages de soutien ont afflué de toutes parts, du côté des Européens, de Donald Trump, qui a souhaité un prompt rétablissement à son “très bon ami” ou de Vladimir Poutine qui a estimé que “l’optimisme et l’humour” de Boris Johnson l’aideront à guérir.

Cogetra
Source
AFP
Afficher plus

Articles similaires

Fermer