National

Promotion du secteur privé : 1ère édition de la Semaine du Secteur Privé

Ouverte ce lundi à Lomé, la 1ère édition de la Semaine du Secteur Privé devrait  permettre d’ « explorer les voies et moyens pour permettre au secteur privé de continuer de jouer son rôle de partenaire privilégié du développement du pays ».

Placée sous  le thème : « Secteur privé : moteur de croissance et de développement socioéconomique du Togo », elle se tient dans un contexte de promotion du Plan National de Développement (PND 2018-2022) dont la mise en œuvre devrait mobiliser près de 3 000 milliards FCFA du secteur privé, soit 65% des ressources totales nécessaires (4 622 milliards FCFA).

Kodzo Adedzé, ministre en charge du secteur privé relève que cette semaine démarre quelques jours après la publication du Doing Business 2020, baromètre de l’environnement des affaires où le Togo a fait un bond significatif de 40 places. Un an après avoir réalisé un autre bond de 19 places.

L’organisation de la semaine du secteur privé traduit, selon le ministre, la volonté des pouvoirs publics togolais de faire du secteur privé, un partenaire privilégié dans la transformation structurelle de son économie.

Selon Germain Essohouna Mèba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), la semaine du secteur privé est une manifestation visant à célébrer le secteur privé. Il ajoute que la création d’un environnement favorable aux affaires constitue le pilier central de la vision de faire du Togo une nation émergente. « Le classement DB 2020 dénote de la volonté de l’Etat togolais et ses partenaires de créer et maintenir un cadre favorable aux investissements », précise-t-il.

Toutefois, nuance-t-il, l’atteinte de l’objectif d’un taux de croissance à deux chiffres (7,6% à l’horizon 2022) ne relève pas de l’improvisation. Il faut, en plus d’un cadre favorable aux affaires, l’émergence d’un secteur privé innovant et compétitif qui crée des  richesses et contribue à la réalisation des projets structurants du PND, selon le N°1 de la CCIT.

Pour Laurent Comi Tamegnon, président du Conseil National du Patronat (CNP) du Togo, les cinq jours offriront l’occasion d’une réflexion prospective sur l’avenir du secteur privé.

Hawa Cissé Wagué, représentante au Togo du Groupe de la Banque Mondiale précise que la semaine du secteur privé permettra d’intensifier le dialogue public-privé au Togo, en ligne avec le PND.

Cogetra
Source
Togo First
Afficher plus

Articles similaires

Fermer