Entreprise

ORAGROUP : Binta Touré Ndoye quitte la direction générale du Groupe sur des résultats en nette progression

A l’issue de son dernier Conseil d’Administration, le groupe bancaire panafricain Oragroup, dont le siège est à Lomé, a fait deux annonces majeures : des résultats en forte progression durant l’exercice 2018, et le départ de la directrice générale, Binta Touré Ndoye, remplacée par un autre cadre du groupe, Ferdinand Ngon Kemoum.

Pour l’exercice 2018, Oragroup affiche un total de bilan à 2 171 milliards de francs CFA (3,7 milliards de dollars), soit une progression de 21% par rapport à l’année précédente. Les dépôts de la clientèle de l’ensemble du réseau Orabank s’élèvent à 1 462 milliards de francs CFA et les opérations de crédits à 1 255 milliards de francs CFA, soit une hausse respective de 24% et 16%. Au total, le Groupe affiche un produit net bancaire de 126,77 milliards de francs CFA (221 millions de dollars, +17%) et un résultat net consolidé en forte hausse de 36 % à 29,77 milliards de francs CFA (51,9 millions de dollars).

En 10 ans, la trajectoire de croissance d’Oragroup a été exemplaire. Le réseau Orabank est passé d’une présence dans cinq pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale à une dimension panafricaine avec des filiales dans 12 pays répartis sur quatre zones monétaires. Après avoir été la « meilleure banque régionale en Afrique de l’Ouest » en 2015 et 2017 (African Banker Awards), Oragroup a obtenu en mai 2018 de l’agence Bloomfield les notes d’investissement A à long terme et A2 à court terme, consacrant ainsi la solidité et les performances du Groupe. Le 30 novembre 2018, les trois entités du Groupe au Burkina Faso, au Sénégal et au Togo ont remporté le trophée de la « meilleure banque dans leurs pays respectifs » décerné par le magazine The Banker, édité par le groupe Financial Times.

Binta Touré Ndoye, en fonction depuis juillet 2016 comme Directrice Générale après avoir été Directrice générale adjointe depuis septembre 2015, quitte aujourd’hui la tête du groupe, sur un sentiment du devoir accompli, et « certaine que l’année 2018 a conforté Oragroup dans sa dynamique de conquête».

Son remplaçant, Ferdinand Ngon Kemoum a été Directeur général adjoint d’Oragroup d’octobre 2009 à septembre 2015 avant de rejoindre Emerging Capital Partners, dont il a démissionné pour prendre ses nouvelles fonctions.

« La stratégie d’Emerging Capital Partners est de créer de la valeur dans chacun de ses investissements en portant toutes les activités de l’entreprise aux standards internationaux pour faire émerger des champions régionaux accompagnés sur la durée. Grâce au travail et à l’engagement de Binta Touré Ndoye que je tiens à remercier et avec l’introduction en Bourse, nous y sommes parvenus », explique Vincent Le Guennou, Président du Conseil d’administration d’Oragroup et Co-CEO d’Emerging Capital Partners.

Cogetra
Source
ORAGROUP
Afficher plus

Articles similaires

Fermer