InternationalPolitique

Libye : Le maréchal Haftar quitte Moscou sans signer d’accord de trêve

Le maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’est libyen, a quitté Moscou sans signer l’accord de cessez-le-feu accepté par son rival, a annoncé la diplomatie russe mardi, un revers à l’approche d’une conférence internationale de paix à Berlin.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a constaté l’absence “d’un résultat définitif” mais a assuré “poursuivre (les) efforts” avec Ankara.

Le chef du gouvernement reconnu par l’ONU (GNA), Fayez al-Sarraj, et Khalifa Haftar, dont les troupes s’opposent depuis plus de neuf mois aux portes de Tripoli, ne se sont pas rencontrés lundi lors de pourparlers à Moscou mais ont négocié un accord de cessez-le-feu via les ministres russes et turcs de la Défense et des Affaires étrangères.

Si M. Sarraj a signé le texte, son rival est finalement reparti sans le faire, après avoir d’abord demandé un délai de réflexion jusqu’à mardi matin.

Ces discussions, qui illustrent l’influence croissante de Moscou dans cet épineux dossier, sont le résultat d’un accord russo-turc annoncé le 8 janvier à Istanbul par Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan.

Les efforts russo-turcs sont déployés alors qu’une conférence internationale sur la Libye sous l’égide de l’ONU à Berlin pourrait se tenir le 19 janvier, selon les Allemands. La chancelière allemande est d’ailleurs venue samedi à Moscou pour en organiser le contour avec le président russe.

Parallèlement, à l’ONU des discussions étaient en cours sur l’établissement d’une mission d’observation si une trêve devait être conclue.

Pour Moscou, les Occidentaux sont responsables du conflit en Libye, pays ayant les plus importantes réserves africaines de pétrole, car ils ont soutenu militairement les rebelles qui ont renversé et tué le colonel Mouammar Kadhafi en 2011.

Moscou, fort de ses succès en Syrie, a accru considérablement son influence au Moyen-Orient et souhaite désormais regagner le terrain perdu en Libye, en profitant de l’échec occidental à pacifier le pays depuis neuf ans.

Cogetra
Source
AFP
Afficher plus

Articles similaires

Fermer