National

Koosmik lance officiellement ses activités au Togo

La start-up Koosmik, spécialisée dans le …, a officiellement démarré ses activités au Togo, avec le lancement le 28 novembre dernier, de son Application de même nom – « Koosmik » à Lomé.

L’idée est de permettre à 70% de la population togolaise non bancarisée à faire des transferts d’argent, à payer des factures et à réduire les contraintes liées aux transactions. Claude Grunitzky, PCA de Koosmik Togo parle d’« une innovation dans le domaine des TIC ».

Avec cette application, le client a droit à un accès gratuit à un ensemble de services financiers.  Avec un compte électronique, celui-ci peut en effet faire des transferts d’argent, des transactions notamment l’envoi, la réception et le paiement de factures.

Cina Lawson, ministre en charge de l’économie numérique et des innovations technologiques estime que l’initiative est belle et a permis de recruter beaucoup de jeunes développeurs togolais.

Une cliente relève des innovations : « vous voulez envoyer de l’argent à un proche. Avec les moyens existants, vous êtes obligés d’aller à un point pour faire un dépôt sur son compte. Or si vous avez l’application et que votre proche a la même application, vous pouvez rentrer dans son chat KOOSMIK pour lui envoyer les fonds qu’il reçoit. Les points de dépôts et retraits sont géo-localisables, grâce à l’application », détaille-t-elle. Selon les informations, l’application compte depuis son implantation au Togo, plus de 100 000 utilisateurs.

Quelques mois plus tôt, le 22 mai dernier, la société a réussi à lever, 2 millions $ pour étendre ses activités au Togo, où elle est implantée depuis 2017.

Cette facilité est la deuxième du genre. En effet, la start-up avait auparavant réussi à mobiliser plus de 1 million $, afin de développer sa technologie au Luxembourg et se tourner vers Lomé.

Ce deuxième tour de financement a été mené, comme le premier, par Batipart International – société qui est notamment actionnaire majoritaire du groupe hôtelier Onomo International – et Alpharatz, ainsi que des Business Angels de France, Belgique, Luxembourg, Turquie et Maroc.

Notons que Koosmik, via son application disponible sur l’App Store d’Apple et Google Play, « permet à ses utilisateurs de profiter d’une expérience bancaire dématérialisée, sans paperasse, accessible instantanément depuis n’importe quel smartphone », ainsi que le soutient Grégoire Yakan, CEO et fondateur de la société.

Pour l’avenir, la start-up ne compte pas s’arrêter au Togo, elle ambitionne en effet de s’étendre aux pays d’Afrique de l’Ouest francophone, une zone qui compte plus de 85 millions d’habitants.

 

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Fermer