CEDEAO

Ghana : 300 millions $ en appui au projet « One district One factory »

Les Etats-Unis vont débloquer 300 millions $ pour financer le projet « One district One factory » (1D1F) au Ghana. C’est ce qu’a annoncé, cette semaine, Ken Ofori-Atta, cité par le quotidien Ghanaian Times.

Le nouveau financement devrait être débloqué via la United States of America Export-Import Bank (EXIM), sous forme de garantie.

L’accord conclu avec la Ghana Export-Import Bank (GEXIM) permettra aux clients de cette dernière de bénéficier desdites garanties pour l’achat de machines et d’équipements aux USA pour leurs usines, dans le cadre de l’initiative 1D1F.

D’après Lawrence Agyinsam, directeur général de la GEXIM, les garanties accordées aux entreprises seront plafonnées à un montant maximum de 10 millions $.

« Cette collaboration entre nos banques d’import-export respectives crée une opportunité bienvenue pour les entreprises d’adopter les technologies et équipements de pointe des Etats-Unis et de les financer à des taux compétitifs », a à cet effet déclaré Stephanie Sanders Sullivan, ambassadrice des USA près le Ghana. Et d’ajouter : « Cela signifie que les entreprises peuvent croître, devenir plus compétitives, embaucher plus de travailleurs et payer des impôts qui peuvent financer le développement du Ghana ».

Pour rappel, le projet 1D1F initié en 2016 par le gouvernement du président Akufo-Addo vise à accélérer l’industrialisation de l’économie ghanéenne, via la construction de nombreuses usines de fabrication dans le pays.

Moutiou Adjibi Nourou

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Fermer