EconomieNational

Financement de projets d’investissement : Le FSA plus engagé à accompagner les projets d’investissement au Togo

Le 22 Août dernier, une réunion de sensibilisation et d’information, placée sous le thème : « Rôle du FSA dans le financement des entreprises au Togo », a réuni au siège de la CCIT (Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo), les responsables du FSA (Fonds de Solidarité Africaine) et les opérateurs économiques du secteur privé togolais. Objectif, permettre aux opérateurs économiques, de prendre connaissance des modalités d’accompagnement du FSA, dans le financement de projets d’investissement en Afrique, et au Togo.

Assurer le financement des PME-PMI, pour favoriser la création de richesses et d’emplois, tel est l’objectif de la CCIT, en organisant le 22 août dernier, à l’intention des opérateurs économiques togolais, une rencontre d’information sur le fonctionnement du FSA (Fonds de Solidarité Africaine). Une initiative, de nature à accroitre le financement de projets d’investissement au Togo. En effet, malgré une contribution de plus de 17% au PIB national, les PME-PMI peinent à bénéficier de financements bancaires, devant permettre au secteur, de jouer son rôle pour l’émergence d’une économie forte, inclusive et durable.

Un faible accompagnement bancaire donc, imputable à la « qualité » des dossiers de demande de financement, au manque de performance des entreprises en matière de gestion, à l’asymétrie des informations fournies, et à la faible capacité des banques, à identifier les projets porteurs. Autant d’obstacles, que la CCIT et le FSA, s’engagent à relever à travers le partage d’informations, sur les modalités de garantie du fonds, en vue d’un meilleur financement des projets d’investissement au Togo. Pour Germain Méba, Président de la CCIT, l’initiative vise à créer une synergie des entreprises performantes, capables de créer de la richesse, de résorber le problème de chômage des jeunes, et d’assurer un développement efficace et durable au Togo.

En effet, le Fonds de Solidarité Africaine (FSA), est une institution de garantie et de facilité de financement des PMI-PME, et dont le rôle est d’amener les banques, à accepter le financement des entreprises, à travers les garanties offertes par l’institution. « Et comme toute institution de garantie, le montage des financements de projets d’investissement, émane d’une collaboration entre les banques et le FSA, qui apporte sa garantie pour permettre aux institutions financières, d’atténuer le risque de décaissement de fonds ». Ainsi, par la démarche, le FSA a pu garantir en faveur de projets de développement, dans la sous-région ouest africaine, 383 milliards FCFA, pour mobiliser des ressources financières d’environ 773 milliards FCFA, au profit des entreprises.

Au Togo, les garanties du fonds sont évaluées à 38 milliards FCFA, soit 10% de ses interventions globales. Un montant qui a permis de mobiliser, selon les responsables de l’institution, 89 milliards FCFA, au profit du développement des PME-PMI. En effet, le nouveau Plan stratégique (2016-2020), élaboré par l’institution, devrait permettre d’impacter davantage sur le développement économique des pays bénéficiaires, dont le Togo.

Pour Affo Dedzi, Administrateur du fonds, « le FSA a fait le choix stratégique, d’élargir sa base d’intervention, en faveur du refinancement des entreprises, et d’autres secteurs à fort potentiel de développement, tels que l’eau, l’électricité, et les énergies renouvelables ». Une manière, d’assurer un développement efficace aux pays de la sous-région, dont le Togo. D’où l’appel lancé aux opérateurs économiques togolais, de revitaliser les relations avec les partenaires du FSA, de favoriser le partenariat avec les autres entreprises de la sous-région, de promouvoir les instruments d’intervention du fonds, auprès des acteurs bancaires et financiers, pour l’émergence d’une économie forte, inclusive et durable.

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Fermer