International

En près de 20 ans, la fortune de la minorité la plus riche du monde a atteint les 158 300 milliards $ à la mi-2019 (+300%)

Dans son édition 2019 qui vient de paraître, le rapport sur la fortune mondiale publié par l’institut de recherche de Credit Suisse, révèle que les 47 millions de personnes les plus riches et représentant 0,9% des adultes dans le monde, totalisaient une fortune de 158 300 milliards $. Cela représente 43,9% de la fortune mondiale et près de 26 fois celle cumulée des 2,8 milliards d’adultes moins nantis, soit environ 6300 milliards $.

Alors que le monde vit un moment de forte volatilité et des blocages économiques, on constate que la part des individus les plus riches a été multipliée par plus de 4 depuis l’an 2000. En effet, leur fortune globale était estimée à 39 600 milliards $.

Dans le même temps, on note que la concentration des richesses vers le haut s’est accentuée. Les personnes les plus riches possèdent désormais 44% de ce qui est estimé comme étant la fortune mondiale contre 34%, il y a 19 ans.

Les Etats-Unis abritent le plus d’ultra-riches, au sens de la définition donnée par Credit Suisse Research Institute. Le pays de Donald Trump compte un peu plus de 80 000 adultes dans cette situation. La Chine est la suivante et l’Allemagne clôture ce trio de tête. Toutefois, à l’exception du Brésil, on a relevé comme une baisse de personnes ultra-riches dans les grands pays du monde.

L’Afrique continue d’occuper la dernière place de ce tableau géant, même si elle a connu une certaine progression. Avec une fortune consolidée des adultes estimée à 6488 milliards $, la fortune de ses 634,8 millions d’adultes a progressé de 3,3% en comparaison à celle de 2018. L’éditeur du rapport donne des précisions qui permettent d’expliquer cette évolution des choses sur le continent noir.

La richesse dont on parle regroupe les actifs financiers et non-financiers desquels, on soustrait les dettes. Avec un marché financier et des capitaux qui demeure assez embryonnaire, il est difficile pour les Africains de développer des richesses sous la forme d’actifs financiers.

Les adultes d’Amérique du Nord sont ceux qui cumulent la plus grande richesse financière. La bonne nouvelle c’est que le continent noir n’est pas le plus endetté, même si on semble noter une corrélation entre la dette et l’enrichissement.

Cogetra
Source
Agence Ecofin
Afficher plus

Articles similaires

Fermer