CEDEAO

Côte d’Ivoire : Investir 1.658 milliards F.CFA dans le secteur de la santé sur la période 2020-2024

La Côte d’Ivoire ambitionne de mobiliser 1 658 milliards FCFA (environ 2,8 milliards $) pour des investissements dans le domaine de la santé sur la période 2020-2024. C’est l’un des principaux objectifs du Dialogue National sur le financement de la Santé (DNFS) actuellement en cours à Abidjan.

Organisé par le ministère ivoirien de la santé et de l’hygiène publique, cet évènement vise à faire un plaidoyer auprès de toutes les parties prenantes du secteur de la santé en vue de mobiliser des ressources, notamment domestiques, pour un financement accru et pérenne de la santé afin de tendre vers la couverture sanitaire universelle en Côte d’Ivoire.

Ces investissements prévus vont s’articuler autour de sept (7) principaux piliers. Il s’agit notamment de : (1) la santé communautaire ; (2) la qualité de soins de santé primaire ; (3) les ressources humaines ; (4) les systèmes d’information sanitaire ; (5) la chaine d’approvisionnement ; (6) l’intégration du secteur privé ; et (7) les réformes clés de financement de la santé.

Selon le ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique, Aka Aouélé (photo au centre), « en dépit du niveau de croissance économique du pays et de la croissance projetée, seulement 5,9% du budget de l’Etat sont consacrés à la santé, entrainant une forte dépendance vis-à-vis des dépenses directes des ménages et de l’aide extérieure, des inégalités régionales importantes, des inefficacités élevées, et une très mauvaise performance par rapport aux indicateurs de santé clés. A ce tableau de défis à relever, l’on doit ajouter la transition envisagée dans l’accès aux grands programmes internationaux de financement de la santé ».

Cogetra
Source
Agence Ecofin
Afficher plus

Articles similaires

Fermer