International

Coronavirus en Afrique : Le Togo se barricade à son tour.

Avec un seul cas détecté, le gouvernement a décidé de prendre les devants et ferme son territoire aux passagers venant de zones infectées.

Le gouvernement togolais a annoncé dans la nuit de lundi à mardi une série de mesures strictes de protection, dont la suspension de certaines lignes aériennes et les rassemblements de plus de 100 personnes, face à la pandémie de coronavirus qui compte de plus en plus de cas en Afrique de l’Ouest.

« Le gouvernement, après analyse de la pandémie dans le monde, notamment en Afrique de l’Ouest (…), décide à ce stade de la suspension pour deux semaines, à partir de vendredi 20 mars, de toutes les liaisons aériennes en provenance des pays à haut risque, à savoir l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne », a annoncé le ministre de la Santé Moustafa Mijiyawa à l’issue d’un conseil des ministres spécial.

Il est également prévu l’annulation de tous les événements internationaux pendant trois semaines et la suspension des missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque. « L’auto-isolement de quatorze jours est obligatoire pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjourné dans un pays à haut risque », précise le communiqué.

Le gouvernement interdit tout « rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire pour un mois » et a décidé de débloquer « 2 milliards de FCFA » (3 millions d’euros) pour répondre à la pandémie.

Le secteur de la santé est particulièrement fragile au Togo. Le pays manque de structures hospitalières et de matériel.

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Fermer