CEDEAO

Cacao : Les régulateurs ghanéen et ivoirien veulent réexaminer les programmes de production durable des industriels

Le Conseil du Café-Cacao (CCC) et le Conseil ghanéen du cacao (Cocobod) passeront en revue les programmes de production durable et de certification menés par les industriels.

Dans un communiqué conjoint, les régulateurs expliquent que cette démarche fait suite au constat selon lequel les chocolatiers s’attachent beaucoup plus à leurs initiatives de production durable et de certification équitable au détriment du différentiel de revenu décent (DRD) de 400 $ la tonne.

Ceci, alors même que le DRD cible l’amélioration des conditions de vie de tous les producteurs contrairement aux programmes de production durable qui ne se cantonnent qu’à certains groupes d’exploitants.

Les deux pays envisagent d’annoncer leur décision sur la poursuite ou non desdits programmes pour la saison 2019/2020, durant la réunion de partenariat de la Fondation mondiale du cacao qui se tiendra à Berlin en Allemagne, du 23 et 24 octobre prochain.

Cette dernière manœuvre des autorités ghanéenne et ivoirienne devrait mettre un peu plus la pression sur certains industriels qui sont actuellement réticents à s’engager sur le DRD.

Pour rappel, le Ghana et la Côte d’Ivoire ont augmenté le prix minimum d’achat du cacao chez leurs planteurs durant la campagne 2019/2020.

 

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Fermer