Entreprise

Agro-Industrie : Top Food projette d’investir 9 millions $ dans une unité de production de lait et jus de fruits au Cameroun

La filiale au Cameroun de l’agro-industriel togolais Top Food va investir 9,3 millions $ dans une unité de production de lait et de jus de fruits. Une convention d’exonération fiscalo-douanière a déjà été signée entre le groupe et l’Agence de promotion des investissements du pays d’Afrique centrale.

Construire au Cameroun une unité de production de lait concentré et autres jus de fruits. C’est le projet que compte bientôt implémenter la société Top Food Cameroun, filiale du groupe éponyme, dont le siège est situé dans la zone industrielle du port de Lomé, la capitale togolaise.

Dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest, cet opérateur agro-industriel produit déjà du lait sucré, aromatisé, du chocolat en poudre et des jus de fruits.

Pour lancer la conquête du marché camerounais, Top Food entend investir la bagatelle de 5,5 milliards FCFA (9,3 millions $). L’unité agro-industrielle en gestation catalysera la création de 110 emplois directs, selon les promoteurs.

Afin de réaliser ce projet, les responsables de Top Food ont sollicité et obtenu du gouvernement camerounais les avantages prévus par la loi de 2013 portant incitations à l’investissement privé au Cameroun, laquelle a été révisée en 2017.

Une convention a été signée, le 15 mai 2020, à cet effet, entre l’investisseur susmentionné et l’Agence de promotion des investissements (API). Comme le prévoit la loi de 2013, cette convention procure à Top Food Cameroun des exonérations fiscalo-douanières allant de 5 à 10 ans, aussi bien pendant la phase d’installation de l’entreprise que pendant la phase de production.

Cogetra
Afficher plus

Articles similaires

Fermer